dimanche 12 février 2017

Février 2017 - Dispensaire d'Oko-Akaré




En 2016, Pharmaciens Sans Frontières Vendée a lancé le projet de réhabilitation du dispensaire d’Oko-Akaré (Zone sanitaire Pobé/Adja-Ouéré/Kétou). Ce projet a pu se réaliser grâce aux dons reçus en janvier 2016 de l’association « Artistes pour l’espoir ». Les travaux ont eu lieu au cours du 1er trimestre. 

Nous avions reçu des photos mais il fallait se rendre compte sur place. Au cours de la mission en novembre 2016 l’équipe PSF est revenue au centre malgré des conditions très difficiles, la pluie ayant fortement « gâté » la piste. Murs et sols sont repeints. Et plus de chauves-souris au dispensaire, la toiture ayant été refaite selon la meilleure technique. Il y a maintenant un guichet pour la pharmacie ; dans la réserve de belles étagères pour stocker les médicaments. Le personnel soignant est satisfait. Tous travaillent désormais dans de bonnes conditions. Des douches ont été construites à côté de la maternité pour les femmes ayant accouché. Voilà bien des améliorations ! 
La communauté attendait ensuite la mise en œuvre du « projet eau » : transformer le forage à pompe manuelle en un château d’eau avec borne-fontaine accessible aux villageois. Le projet a été présenté en mai 2016 à « Vendée Eau » pour obtenir une subvention.
 

Après acceptation du dossier, les travaux ont démarré en décembre. Pas de panneaux photovoltaïques, mais un bon gros générateur pour remplir le tank de 5000 litres placé en hauteur. Les travaux ont été terminés mi-janvier et au cours de la dernière mission, le jeudi 19 janvier, ce fut un grand moment lorsque l’eau a coulé à flot des 4 robinets de la borne-fontaine.
C’est une amélioration pour les populations qui ont ainsi un accès facile à l’eau potable, mais de plus, le raccordement ayant été fait, il y a maintenant l’eau au robinet dans le dispensaire et à la maternité.

Le projet s’est déroulé en partenariat avec la mairie d’Adja-Ouéré, notamment avec l’appui technique de la responsable du service Eau/Assainissement, Mme Roderica Tandje, qui a suivi le déroulement du projet. Le Dr Brice Nawana, médecin-chef du centre de santé de la commune, s’est beaucoup investi dans ce projet.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire