jeudi 30 juin 2011

Bénin



2010/2018


Partenariat Pharmaciens Sans Frontières Vendée – ONG Béthesda

Le partenariat entre l’ONG Béthesda et PSF s’est concrétisé en 2011/2012 de l’Hôpital Béthesda, à Cotonou, par un appui technique pour optimiser le fonctionnement interne de la pharmacie : agencement des locaux, aménagement des pharmacies, formations (27 participants en 2 sessions) pour la mise en place de bonnes pratiques pharmaceutiques, et renforcement du capital médicament par une dotation en médicaments essentiels et consommables médicaux.

Le partenariat s’est poursuivi au profit du centre de santé annexe ouvert depuis 2005 à Hêvié (Zone Sanitaire Abomey-Calavi/So-Ava). En janvier 2013 un nouveau laboratoire a été installé dans un bâtiment rénové ; la quasi-totalité du matériel a été remplacé par PSF. Du côté des pharmacies, aménagement, dotation en médicaments ; dotation en matériel médical, formations… Enfin, réalisation d’un forage à proximité du nouveau centre pour l’adduction d’eau et notamment l’accès à l’eau potable pour les populations (Partenariat - Vendée Eau). Le nouveau laboratoire a été inauguré en janvier et le forage en novembre 2013. Un bilan a été effectué en janvier 2014.

Pharmaciens Sans Frontières a poursuivi son appui en 2014 par des dotations en divers mobilier médical (une table d’accouchement) et matériels (un doppler fœtal, un réfrigérateur pour la pharmacie, une imprimante pour l’échographe don offert en 2013). Un automate hématologie en 2015.
En 2017, ce partenariat Il est toujours d’actualité. PSF reste consulté par l’Hôpital Béthesda et le CS Hêvié pour la gestion pharmaceutique. La délégation rencontre les partenaires lors de chaque mission. En 2017, PSF a pris à sa charge une partie de l’achat (1/2) d’un nouveau spectrophotomètre et le remplacement d’un écran pour l’échographe.
En 2018, PSF renouvelle son appui pour aider le centre qui a de nombreux problèmes de trésorerie : dotation médicaments et réactifs.

 

2008/2017

Appui au Ministère de la Santé du Bénin pour la formation des agents chargés de la dispensation et de la gestion des médicaments dans les formations sanitaires périphériques (hôpitaux de zone, centres de santé)
 Le projet s’est déroulé sur tout le pays, pour les 34 zones sanitaires, dans les 12 départements.
Prés de 1900 agents ont reçu la formation.
Un nouveau projet a démarré en janvier 2014 ; on avait noté les difficultés de la mise en pratique de la formation effectuée dans le précédent projet.

De nouveaux outils de gestion et des procédures pour améliorer la gestion des médicaments dans les formations sanitaires au niveau périphérique ont été proposés par PSF et validés par Mme le Ministre de la Santé. Un nouveau protocole d'accord a été signé. En 80 sessions réalisées, 1930 agents ont reçu la formation, dont 1134 commis, 628 chefs de poste...

En 2015/2016, une nouvelle étape a été lancée pour la formation des membres des bureaux des comités de gestion (COGECS). L'évaluation finale s'est réalise en 2016/2017 et la restitution au ministère de la santé a eu lieu en novembre 2017.




2007/2008

Appui au démarrage de l’Unité de Soins d’Urgence aux Toxicomanes à l’Hôpital Psychiatrique Jacquot à Cotonou 2006-2007.

Contribution au démarrage du dispensaire de Ganlonon-Codji à Ouidah 2003-2007.
Développement des formations sanitaires de la zone de Malanville-Karimama.



2004/2006

Développement du Centre Médico-Social de Ladji « La Vie Nouvelle » Cotonou














Aménagement du nouveau centre de santé créé en 2003, organisation de la pharmacie, création du laboratoire d'analyses, formation adaptée à la gestion pour les « commis de pharmacie » recrutés, dotations en matériel médical et médicaments… Un suivi de gestion au CMS s’est poursuivi jusqu’en 2006. La population bénéficiaire du projet est estimée à 16 000 personnes.



Depuis 2002



Appui au fonctionnement de l’infirmerie scolaire du Centre d’Accueil, d’Education et de Formation des Sourds de Louho à Porto-Novo (CAEIS) en partenariat avec l’ONG béninoise ASUNOES (Association Universelle d’Œuvres pour l’Epanouissement des Sourds-muets).
Le centre accueille plus de 500 enfants de la maternelle à la terminale (40% d'enfants sourds, la plupart en internat). Pharmaciens Sans Frontières Vendée finance la rémunération de l’infirmère et l’approvisionnement en médicaments de l’infirmerie scolaire.
Parrainez un enfant sourd pour lui permettre de poursuivre sa scolarité !
En 2004 PSF a lancé parmi ses membres et auprès de sympathisants les parrainages d’enfants sourds scolarisés au Centre de Louho. Ces parrainages sont gérés depuis 2007 par une association indépendante l’association Vi Dotou.


1997/2003

Projet Mutualisation en Milieu Rural (ADMAB), pour la remise à niveau de 12 Centres de santé.